Ateliers menés par Sophie Cusset, comédienne
« La bamboche c’est terminé », Réflexion autour du thème de la fête dans le monde d’après.

La fête est une succession de rites, de passages obligés : la danse, les rapprochements physiques, l’alcool et les cigarettes partagées, les discussions philosophiques à la cuisine, les coups de foudre et les drames ...
C’est un concentré de vie dans un temps donné, un débordement dans une contrainte organisée . En interdisant la bamboche, on rend hors-la-loi et suspecte la figure du teufeur,nous dit Emmanuelle Lallement , anthropologue de la ville. On entrave l’homme dans toute son humanité, sa spontanéité, ses émotions et ses transgressions. Et puis, on brime l’insouciance de cette jeunesse en la rendant coupable de se retrouver le temps d’une soirée.
« On n’est pas sérieux quand on a 17 ans » disait Rimbaud, c’est le scandale de son contraire qui résonne aujourd’hui : en 2021, on est très sérieux quand on a 17 ans et on ne peut pas faire autrement !
Au travers des textes de Juliette Bragé, Kate Tempest, Anton Tchekhov, Marion Deshaies-Marionneau, Fausto Paravidino, William Shakespeare, Tess Becerra, Denis Kelly, Docteur Hateau et Professeur Jean-Louis, Cindy Lopes de Almeida, Joël Pommerat et d’une playlist allant de Beyoncé à Jonh Lenon, nous serons au cœur d’une fête clandé, d’un bal masqué avec comme rif récurrent les paroles de la chanteuse Suzanne « c’est quoi la vie d’avant dans le monde d’après ».

Les teufeurs : Julie Antoine, Tess Becerra, Jérémie Blanchard, Juliette Bragé, Elorria Corboeuf-Perez, Matthis Couet-Cormons, Léann Delhaye, Marion Deshaies-Marionneau, Zoé Dupont, Martin Gallet, Tessa Grandvillain, Lina Khiat, Clara Leterrier, Cindy Lopes de Almeida, Cécilia Manicam, Apolline Roussel, Chloé Santin, Mara Tarnier, Emélie Touzeau.

Mise en teuf : Sophie Cusset et Justine Amirault.

Février/mai
Ateliers menés par Sophie Cusset, comédienne autour de la pièce de Paravidino, Peanuts

Jeudi 12 mars 
Conférence d'Agathe Torti

«  Sur les planches, moi c’émoi et toi t’es toi (ou l’inverse) : réflexions sur le théâtre et la violence. »
Causes et effets de la violence véhiculée par le théâtre et l’usage original fait par l’auteur britannique Edward Bond dans une optique libératrice.

Quand j'étais Charles de Fabrice Melquiot
Mercredi 3 avril 2019, ouverture publique de l'atelier mené par Elsa Bouchain

Émotions et projet d’émancipation du théâtre de Brecht au théâtre de lutte contre les discriminations
Conférence de Bénédicte Hamidi-Kim

Mercredi 27 février 2019

Tarzan Boy de Fabrice Melquiot
Mercredi 21 mars 2018, ouverture publique de l'atelier mené par Elsa Bouchain


AVEC LES CLASSES PRÉPARATOIRES DU LYCÉE POTHIER


Le CDNO est partenaire de l'option théâtre de spécialité proposée aux élèves d'hypokhâgne et de khâgne du Lycée Pothier. Les étudiants de Justine Amirault assistent aux spectacles, bénéficient d'ateliers de pratique, de conférences, de rencontres avec les équipes artistiques et d'interventions de professionnels du spectacle vivant.

Cette opération est financée avec le concours de la DRAC Centre-Val de Loire.