Mise en scène et scénographie Mohamed Bourouissa
Interprète Lou-Adriana Bouziouane
Texte et collaboration artistique Zazon Castro
Assistanat à la mise en scène Simon-Elie Galibert
Regard chorégraphique Yumi Fujitani
Son Mohamed Bourouissa, Christophe Jacques et Sylvain Jacques
Lumière Vincent Chrétien
Coordination Marine Dury

Production T2G Théâtre de Gennevilliers, Centre Dramatique National
Œuvre produite dans le cadre du programme de soutien à la création artistique Mondes nouveaux / Coproduction Festival d’Automne à Paris

En partenariat avec le LaM – Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut (Villeneuve-d’Ascq) ; le Centre pénitentiaire de Lille Loos Sequedin ; l’Unité Sanitaire du Centre pénitentiaire de Lille Loos Sequedin – CHU Lille / Remerciements, Mehdi Anede, Sofiane Boohafs, Marlène Célestin, Sébastien Delot, Julie Escure, Maddalena Maniago, Margot Nguyen - Studio-Bourouissa, Gabrielle Otton, Marie-Amélie Senot, Helena Tejedor, Claudine Verschelle et particulièrement à toutes les participantes de l’atelier théâtre / Coréalisation T2G Théâtre de Gennevilliers, Centre Dramatique National ; Festival d’Automne à Paris


Né en 1978 à Blida, en Algérie, Mohamed Bourouissa vit et travaille à Gennevilliers. Précédés d’une longue phase en immersion, chacun de ses projets construit une situation d’énonciation nouvelle. À l’encontre de constructions médiatiques faussement simplistes, l’artiste réintroduit de la complexité dans la représentation des marges de l’hypervisibilité. Son travail a été exposé dans de nombreuses expositions personnelles, au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, au Centre Pompidou de Paris, à la Fondation Barnes, à Philadelphie, au Stedelijk Museum, Amsterdam, au basis à Francfort-sur-le-Main, au Bal, à Paris, à la Haus der Kunst, Munich et au FRAC Franche-Comté à Besançon. Il a participé aux Biennales de Sharjah, La Havane, Lyon, Venise, Alger, Liverpool et Berlin et à la Triennale de Milan. En 2018, il est nommé pour le Prix Marcel Duchamp. En 2017, il a été sélectionné pour le prix de la photographie du Prix Pictet. En 2020, il remporte le prix de la "Deutsche Boerse Photography Foundation" suite à l'exposition Libre échange présentée au Monoprix d'Arles dans le cadre des Rencontres internationales de la photographie. Ses œuvres appartiennent à des collections de premier plan, dont celle du LACMA à Los Angeles, du Centre Pompidou et de la Maison européenne de la photographie à Paris et du Stedelijk Museum à Amsterdam.


Zazon Castro est comédienne, auteure et réalisatrice. Elle s’est mise en scène dans des happenings sur le web et à la télévision (dans Nous ne sommes pas des anges sur Canal Plus, Toutaz sur France 4). Elle a écrit, joué et réalisé plusieurs mini séries (Miss Green, Are you Bouddha ? sur France 4, The Elisabeth Show, Breaking Bed sur YouTube). Elle a réalisé des courts-métrages (À la pêche aux Poules et Sur Un Air Bnb sur Canal Plus). Au théâtre, elle a joué un One Woman Show, l’Humour Pour Tous. Elle a également écrit et mis en scène plusieurs seuls en scène.


Seule en scène enthousiasmant, drôle, limite, toujours surprenant et touchant, Quartier de femmes donne une voix aux femmes des prisons. Une première mise en scène du plasticien Mohamed Bourouissa qui confirme tout l’intérêt des noces du stand-up et du théâtre et raconte la vie derrière les barreaux avec culot et beauté.
C’est tranchant et drôlissime. Allez-y !
Eric Demey,
Sceneweb


Quartier de Femmes

Mardi 28 janvier 19h
Mercredi 29 janvier 19h
Jeudi 30 janvier 19h

1H – Atelier du CDNO
Spectacles à dominante sonore, accessibles aux personnes aveugles

Qu’est-ce qui peut faire rire dans le contexte carcéral ? C’est le point de départ qu’a choisi Mohamed Bourouissa pour sa première création scénique. La pièce nous plonge dans le quotidien d’une jeune femme qui traverse l’expérience de la prison, en se laissant transformer par les personnages touchants et tendres qu’elle va y rencontrer. Un « seule en scène » qui déjoue les stéréotypes et dédramatise le sujet sous une forme imprévisible et drôle.

À la croisée du théâtre et du stand-up, le premier spectacle du plasticien Mohamed Bourouissa met en scène le parcours de vie et les transformations d’une femme incarcérée. Sans surplomb, ni pathos, la pièce déjoue par l’humour le caractère plombant de ce dont elle témoigne. La pièce convoque une pluralité de personnages qui ont influencé l’existence de la protagoniste, comme autant d’agents transformateurs dont elle prend tour à tour les visages. Fruit d’une collaboration entre le plasticien, la comédienne Zazon Castro et plusieurs femmes incarcérées, Quartier de femmes s’inspire enfin d’une lecture d’Antigone dont elle déplace les interprétations classiques. Il ne s’agit plus tant de voir dans la tragédie le parangon du dilemme entre morale et justice que les métamorphoses d’une femme façonnée par son expérience de vie et les difficultés qui l’ont jalonnée.

UNE SOIRÉE,
DEUX SPECTACLES

Les 29 et 30 janvier, vous pouvez également assister à 20h30 au spectacle ALLER SANS SAVOIR OÙ de François Gremaud.

Les 28, 29 et 30 janvier, vous pouvez également assister à 21h au spectacle DISCUSSION AVEC DS de Raphaëlle Rousseau.



Réserver