Interprétation, texte et mise en scène François Gremaud
Administration, production, diffusion Noémie Doutreleau et Michaël Monney

Production et coproduction 2b company, HEAS La Manufacture
Soutiens La 2b company est au bénéfice d’un Contrat de Confiance de la Ville de Lausanne et d’une Convention de Subvention du Canton de Vaud.


Né en 1975 à Berne (Suisse), après avoir entamé des études à l‘École cantonale d’Arts de Lausanne (ECAL), François Gremaud suit à Bruxelles une formation de metteur en scène à l’Institut National Supérieur des Arts du Spectacle (INSAS).

Il co-fonde 2b company avec Michaël Monney en 2005, structure avec laquelle il présente sa première création, My Way, qui rencontre un important succès critique et public. Son spectacle Simone, two, three, four en 2009 marque sa première collaboration avec le plasticien Denis Savary, ainsi qu’avec les comédiens Pierre Mifsud, Catherine Büchi et Léa Pohlhammer. En 2009, à partir d’un concept spatio-temporel unique qu’il a imaginé, il présente KKQQ dans le cadre du Festival des Urbaines à Lausanne, et le début de sa collaboration avec Tiphanie Bovay-Klameth et Michèle Gurtner. Produits par la 2b company, ils fondent ensemble le collectif GREMAUD/GURTNER/BOVAY et sous ce nom co-signent entre 2009 et 2019 Récital, Présentation, Western dramedies, Vernissage, Fonds Ingvar Håkansson, Les Potiers, Les Soeurs Paulin, Pièce et – en collaboration avec Laetitia Dosch – Chorale.

Toujours au sein de la 2b company, François Gremaud poursuit ses activités de metteur en scène et présente Re en 2011, sa seconde collaboration avec Denis Savary. Il crée une première version de Conférence de choses en 2013, spectacle interprété et co-écrit par Pierre Mifsud. Le cycle complet de neuf Conférences de choses est créé en 2015 à Lausanne et Paris. Sa version intégrale dure huit heures et rencontre un important succès critique et public, en Suisse comme en France. Il écrit et met en scène Phèdre ! d'après la pièce éponyme de Jean Racine en 2017. Interprété par le comédien Romain Daroles, le spectacle est joué dans le cadre du Festival d'Avignon 2019. En 2018, il co-écrit et co-interprète Partition(s) avec Victor Lenoble, avec qui il crée Pièce sans acteur(s) en 2020.

Parallèlement à ses activités au sein de la 2b company, François Gremaud se met au service de divers projets. En 2009, il met en scène Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux de Noëlle Renaude pour la Cie La Mezza Luna, plus de 18 heures de spectacle présentées en 18 épisode, spectacle intégralement repris à Théâtre Ouvert à Paris en 2017. En 2014, au Festival d’Automne de Paris, il joue sous la direction de la compagnie française GRAND MAGASIN dans Inventer de nouvelles erreurs. Depuis 2014, au sein du collectif SCHICK/GREMAUD/PAVILLON, il présente X MINUTES, un projet évolutif inédit: le spectacle, d’une durée initiale de 0 minute, s’augmente de 5 nouvelles minutes  Entre deux projets théâtraux, François Gremaud compose des chansons minimalistes (Un dimanche de novembre, album écrit, enregistré et diffusé en un jour) ou festives (Gremo & Mirou, une chanson de Noël chaque année depuis 2008) et intervient régulièrement à la Haute École des Arts de la Scène La Manufacture à Lausanne, dans les filières Bachelor (comédiens), Master (metteurs en scène), Formationcontinue et Recherche & Développement.

François Gremaud est lauréat des Prix Suisses de Théâtre 2019.

Aller sans savoir où

Mercredi 29 janvier 20H30
Jeudi 30 janvier 20H30

1H45 – Salle Jean-Louis Barrault
Spectacles à dominante sonore, accessibles aux personnes aveugles

Une performance aussi réjouissante que survitaminée !
Conférence-manifeste, Aller sans savoir où – Tentative de description de mode opératoire est un écrit sur le théâtre, un spectacle sur une manière d’écrire des spectacles, une « conférence » sur l’acte créatif, sans oublier les questions de joie, d’idiotie et de réel qui sont au cœur du travail de son auteur.

« Bonjour, Je vais tenter, dans cette conférence, de décrire, en analysant le plus honnêtement et de la manière la plus transparente possible, la façon que j’ai eu de l’écrire, en faisant le pari - un peu empirique - que le dépliage de ce work in progress permettra de pointer la façon que j’ai d’opérer lorsqu’au départ de chaque projet théâtral je reproduis ce geste a priori insensé qui est de partir à l’aventure, autrement dit « d’aller sans savoir où », ce qui est très exactement ce que je suis en train de faire.
La phrase que vous venez d’entendre a été la première que j’ai écrite, sur mon iPad, lorsque je me suis mis à réfléchir à cette conférence suite à l’invitation qui m’a généreusement été faite par Yvane Chapuis, à la haute École des Arts de la Scène La Manufacture à Lausanne, de faire une conférence performée sur mon travail.
Et cette seconde phrase, que je viens de dire, a été la seconde que j’ai écrite, et qui m’est venue en tête parce que j’ai pensé qu’il pourrait être intéressant, dans cette tentative d’analyser vraiment honnêtement ma manière de procéder, de lister minutieusement, dans l’ordre et de manière la plus exhaustive possible toutes les idées qui me viennent. (…) »

Au final, Aller sans savoir où ne parle pas tant des spectacles que j’ai faits ou écrits que de ce qui les sous-tend tous (ainsi que celui-ci) : mon plaisir à tenter de susciter l’étonnement, l’honneur que je me fais de mettre de la joie en partage et l’incommensurable privilège qui est le mien de pouvoir travailler avec celles et ceux que l’on appelle les « interprètes », ces héroïnes et héros des arts vivants qui sont ma principale raison d’avoir choisi cet art en particulier.

François Gremaud

UNE SOIRÉE,
DEUX SPECTACLES

Les 28, 29 et 30 janvier, vous pouvez également assister à 19h au spectacle QUARTIER DE FEMMES de Zazon Castro et Mohamed Bourouissa.



Réserver