Mise en scène  Séverine Chavrier
Avec Guilain Desenclos, Victor Gadin, Adèle Joulin et Areski Moreira
Texte Guilain Desenclos, Adèle Joulin et Areski Moreira
Création vidéo Martin Mallon / Quentin Vigier
Création son Olivier Thillou / Séverine Chavrier
Création lumières et régie générale Jean Huleu
Scénographie Louise Sari
Costumes Laure Mahéo
Arrangements Roman Lemberg
Construction du décor Julien Fleureau
Remerciements à Naïma Delmond, Claire Pigeot, Florian Satche, Alesia Vasseur, Claudie Lacoffrette et Claire Roygnan.

Production CDN Orléans / Centre-Val de Loire
Coproduction Théâtre de la Ville - Paris, Théâtre National de Strasbourg
Avec la participation du DICRéAM


Adèle, Areski, Guilain, Victor tiennent la scène sans s’essouffler pendant deux heures de spectacle avec une totale assurance et même une certaine incandescence. Séverine Chavrier réussit à orchestrer le récit passionnant de la connaissance et de la construction de soi à travers un motif qui occupe une large place dans ses créations : la musique. Assoiffés de vie et de faire des conneries, les quatre adolescents réclament le droit de profiter, de déraper, se défoncer, d’être vraiment jeunes, cons, amoureux, désenchantés. Oscillant entre allégresse et tristesse, prématurément habités de doutes exprimés dans une lettre écrite au vénéré Mozart, ils disent adieu à l’enfance et à l’innocence en reprenant la marche funèbre qui commence le troisième mouvement de la première symphonie de Mahler, celle qui justement prend pour thème la chanson enfantine Frère Jacques mais sur un mode mineur soudainement contrecarré par l’intervention d’une fête grinçante et dansante.
Christophe Candoni, Sceneweb

Une profonde émotion théâtrale.Ce spectacle inscrit dans son temps domine magnifiquement ses propres ressources et parvient à en tirer une force créatrice totalement au point.

Bernard Cassat, Magcentre

Ce n’est pas une leçon de bonne pratique et de philosophie de la musique, mais un spectacle sinueux, souple, mélodieux qui va inspecter au cœur de jeunes musiciens la fibre artistique qui les innerve.
Christine Zimmer, Dernières Nouvelles d'Alsace

Écoutez l'interview de Séverine Chavrier sur RTS en cliquant ici

Découvrez plusieurs interviews de la metteuse en scène
- pour toutelaculture.com
-
pour La Terrasse

Un reportage sur les répétitions dans Transfuge

ARIA DA CAPO

Mercredi 21 octobre 20h30
Jeudi 22 octobre 19h30
Vendredi 23 octobre 20h30
Samedi 24 octobre 18h00

1h50 - salle Jean-Louis Barrault

Scherzando, agitato, andante ma non troppo, un quatuor de jeunes apprentis musiciens explore son âge et ses soubresauts. L’adolescence est-elle une promesse ou une terrible attente, une acuité rare ou une confusion des sentiments, un retrait ou un élan, un sas ou un continent ? De quels états mélancoliques ou extatiques est-elle porteuse? Si elle était une allure musicale, laquelle serait-elle ?
Ils ont entre treize et seize ans. Une fille et trois garçons. L’un joue du violon, l’autre du trombone, un troisième du basson, elle chante et joue du piano. Séverine Chavrier s’est mise à leur écoute dans tous les sens du mot puisque dans ce spectacle ils jouent de la musique, chantent, s’amusent mais aussi racontent à leur manière ce que cela signifie pour eux d’être adolescents. Leurs paroles tranchent avec les idées reçues sur cet âge qu’on dit ingrat. Dans des jeux de masques, ils ironisent sur le regard que portent sur eux leurs aînés. Ou alors c’est avec des mots empruntés à Thomas Bernhard qu’ils éreintent leurs idoles : les anciens, les grands compositeurs, leurs parents…
Fruit d’une recherche en commun autour de la musique et de l’improvisation, cette création restitue au plus près l’intensité du désir, entre tendresse et énergie sauvage, face à un monde ouvert à tous les possibles.

Hugues Le Tanneur pour le Théâtre de la Ville - Paris

1ER DÉCEMBRE À 21H

Aria da Capo - en immersion, un film original et inédit de Séverine Chavrier d'après le spectacle

Rendez-vous inédit sur le site du Théâtre de la Ville, Paris

 

RENDEZ-VOUS

Jeudi 22 octobre à l'issue de la représentation
Rencontre avec l’équipe
Salle Jean-Louis Barrault


Création initialement prévue au Théâtre de la Ville - Les Abbesses (28 avril au 6 mai 2020), reportée (12 au 15 novembre 2020), série annulée une seconde fois en raison de l'épidémie de Covid-19.

TOURNÉE

Saison 20/21
Création
Festival Musica, Strasbourg
en partenariat avec le Théâtre National de Strasbourg
Du 30 septembre au 4 octobre 2020

CDN Orléans / Centre-Val de Loire
Du 21 au 24 octobre

Théâtre de la Ville - Les Abbesses, Paris
Du 12 au 15 novembre

Centre Pompidou, Paris
Du 4 au 7 mars 2021

Réserver