Mise en scène : Séverine Chavrier
Interprètes : Laurent Papot, Marijke Pinoy, Camille Voglaire
Musicien : Florian Satche
Dressage et éducation des oiseaux : Tristan Plot
Scénographie : Louise Sari
Création vidéo : Quentin Vigier
Création son : Simon d’Anselme de Puisaye, Séverine Chavrier
Création lumières : Germain Fourvel
Création costumes : Andrea Matweber
Régie général et plateau : Marco Hollinger
Assistant à la mise en scène : Ferdinand Flame
Construction du décor : Julien Fleureau, Olivier Berthel
Remerciements : Rachel de Dardel, Augustin Muller, Amandine Riffaud

Production
CDN Orléans/Centre-Val de Loire

Coproduction - en cours

Théâtre de Liège - Tax Shelter, Belgique
Théâtre National de Strasbourg
ThéâtredelaCité - CDN Toulouse Occitanie
Tandem Scène Nationale Arras-Douai
Teatro Nacional de Catalunya, Barcelone, Espagne
Avec l’aide exceptionnelle de la Région Centre - Val De Loire

Partenaires - en cours

Teatro Nacional São João, Porto, Portugal
Teatro Nacional Dona Maria II, Lisbonne, Portugal
Odéon-Théâtre de l’Europe
JTN - Jeune Théâtre National - Paris
ENSATT - École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théatre - Lyon Ircam Institut de recherche et coordination acoustique/musique

ILS NOUS ONT OUBLIÉS
(LA PLÂTRIÈRE)

THOMAS BERNHARD / Séverine Chavrier
CRÉATION MARS 2022

Après la joie d’avoir créé en 2016 au Théâtre Vidy-Lausanne Nous sommes repus mais pas repentis (Déjeuner chez Wittgenstein) nous poursuivons notre travail sur Thomas Bernhard. La Plâtrière offre un matériau unique dans son œuvre pour nous confronter à la question du repli sur soi, de l’enfermement, de la folie et de la paranoïa qui va avec, de la dangerosité des psychés recluses et de la catastrophe qu’elles annoncent (un long suicide à deux ou un meurtre).

Thomas Bernhard mène en même temps que l’enquête, une réflexion acide, brutale et jubilatoire sur la condition de l’homme moderne, de sa peur de l’étranger, de l’autre, sur ce que la grande oeuvre scientifique peut nous permettre de légitimer de maltraitances et d’abus.

Coupés du monde puisqu’ils le voulaient, reclus dans La Plâtrière, les deux protagonistes rivalisent de chantages, d’humiliations faites à l’autre. Konrad se rappelle même s’être dit :« J’épouse une femme qui dépendra entièrement de moi, qui ne pourrait exister sans moi, et d’autre part elle est à ma merci, sans condition, pour l’accomplissement de mon but, c’est-à-dire ma recherche scientifique. Une femme que je puis, s’il le faut, maltraiter, si les exigences scientifiques m’y obligent. »

Avec énormément d’humour et par l’intermédiaire des quelques témoins de ce drame de la modernité aux allures de fait divers, nous entrons peu à peu dans l’intimité de ce couple où la folie de l’un est toujours le remède ou la condamnation de l’autre.

Séverine CHAVRIER

Création au Teatro Nacional de Catalunya, Barcelone
12 et 13 mars 2022

Tandem, Scène nationale Arras-Douai
24 et 25 mars 2022

Odéon – Théâtre de l’Europe, Paris
Du 9 au 27 avril 2022

TNS – Théâtre National de Strasbourg
Du 3 au 11 juin 2022

Teatro Nacional São João, Porto
8 et 9 juillet 2022

Teatro Nacional Dona Maria II, Lisbonne
15 et 16 juillet 2022


SAISON 2022-2023 (en cours de construction)

ThéâtredelaCité - CDN Toulouse Occitanie
Théâtre de Liège - Belgique
Bonlieu Scène nationale - Annecy
CDN Orléans/Centre – Val de Loire
TNP Centre Dramatique National de Villeurbanne
MC2 Scène Nationale de Grenoble