Avec Maria de Medeiros et Bulle Ogier

D’après le roman de Christine Angot adapté par l’auteur

Mise en scène Célie Pauthe

Collaboration artistique Denis Loubaton
Assistanat à la mise en scène Marie Fortuit
Scénographie Guillaume Delaveau
Lumières Sébastien Michaud
Musique et son Aline Loustalot
Vidéo François Weber
Costumes Anaîs Romand

Dans le grand espace qui dit à merveille les déserts et solitudes de l’esprit, Bulle Ogier et Maria De Medeiros incarnent superbement les relations mère-fille dans la tension et la tendresse mêlées. Bulle Ogier semble ne rien faire et tout exprimer. L’inexprimable compris.

Fabienne Pascaud / Télérama

Les actrices brillent, quant à elles, par leur prestation. À fleur de peau, mais sans fioritures. Elles ne sortent quasiment pas de scène, ont à restituer un texte dense. Littéralement pénétrées par les mots, elles transmettent une riche palette d’émotions. Toutes deux jouent magnifiquement de cet « accordéon des mémoires affectives, déposées dans le corps ». Elles sont bouleversantes d’humanité.

Léna Martinelli / Les Trois Coups


UN AMOUR IMPOSSIBLE

Jeudi 31 mai 20h30
Vendredi 1er mai 19h30

« J’ai toujours pensé, à un moment ou à un autre : ma mère, faire un livre où on la verrait. Où on verrait ce que c’est avoir une mère. Dire ce qu’est cet amour. Et ce qu’il devient. Écrire ce que je sais, depuis que je suis à son contact, c’est-à-dire toujours. Je pense à un tel livre depuis trente ans, depuis que j’écris. Pas un livre sur ma mère. Ça ce n’était pas possible ». Christine et sa mère, Rachel, renouent pour faire un point sur leurs vies et la douleur commune. L’écrivain, qui a adapté elle-même pour le théâtre son dernier roman Un amour impossible entreprend ici de mettre à nu cette relation des plus complexes, entre amour inconditionnel et ressentiment, dépeignant sans concession une guerre sociale amoureuse et le parcours d’une femme, détruite par son péché originel : la passion vouée à l’homme qui aura finalement anéanti tous les repères qu’elle s’était construit. L’exploration au plus près de l’intime et du scandale de l’inceste, nous fait basculer d’une histoire privée à une dimension politique et dans une véritable guerre sociale amoureuse validée par une société construite, aujourd’hui encore, sur des principes de domination et d’intimidation de classes. Pour ce passage du je au nous, Célie Pauthe confie le duo mère-fille aux comédiennes Bulle Ogier et Maria de Medeiros.

 

Rendez-vous

  • jeudi 31 mai 2018 20h30
  • vendredi 01 juin 2018 19h30
Réserver